Eau de source, thermale ou marine, en bain, en jets ou en vapeur, depuis la nuit des temps, on a toujours attribué à l’eau mille et une vertus pour le corps. Si vous avez régulièrement les jambes lourdes, des problèmes articulaires, les pieds secs, qui transpirent, ou qui sont plus sujets au stress (pieds plats ou porteurs d’hallux valgus), les soins d’hydrothérapie sont un plus à mettre dans votre programme bien-être. Suivez le guide.

 

Les bains de pieds « maison »


La bonne température : Les bains chauds (de 32 à 37°) sont indiqués pour relaxer les pieds après une longue marche ou un effort prolongé. Ils aident en sus à l’élimination des toxines en favorisant la dilatation des vaisseaux sanguins. Par contre, les bains et les jets d’eau froide (de 12 à 17°) sont bénéfiques au système veineux (jambes lourdes, varices...) de par leur effet vasoconstricteur et par la stimulation du métabolisme local. En alternant les jets d’eau chaude et d’eau froide, vous optimiserez les effets sur la microcirculation cutanée.

 

Que mettre dans vos bains : Outre leurs vertus relaxantes, les huiles essentielles, les sels de bains, les extraits de plantes, ou tout simplement le gros sel, adouciront vos pieds et vous aideront à calmer les irritations. Pour régulariser une transpiration excessive, misez sur le vinaigre de cidre (1/3 du volume du bain), la sauge ou les feuilles de lauriers. Le vinaigre blanc est aussi connu pour lutter contre les pieds secs au même titre que le duo lait + thé vert. En revanche, la moutarde en poudre peut aider à soulager les pieds douloureux.

 

Les soins en instituts


Les soins d’hydrothérapie sont généralement pratiqués en thalassothérapie, en balnéothérapie, en cure thermale, ou dans les cabinets de kinésithérapie. Connu universellement pour leurs bienfaits sur les états inflammatoires, la circulation sanguine, et la décontraction musculaire, ils offrent un intérêt certain pour les jambes lourdes et les pieds sensibles. Au sortir de ses soins, on se sent nettement différent et la légèreté que l’on ressent perdure longtemps après.

 

Les étuves thermales : Anti-inflammatoires, décongestionnants et détoxifiants, ces soins consistent en une pulvérisation de vapeur d’eau thermale pure, et s’appliquent localement ou sur tout le corps. Il existe des structures spécialement conçues pour les mains et les pieds, un concept particulièrement recommandé en cas de problèmes circulatoires ou d’arthroses.

 

Les pédiluves ou hydrojambes : Indiqués également pour les problèmes veineux et articulaires, ces soins consistent à immerger les pieds et le bas des jambes en alternance dans des bains chauds et froids associés à des stimulations par jets d’air sous pression, d’où un effet massage. Ils assouplissent notamment les chevilles et favorisent le retour veineux.

 

Les douches et les jets : Se déclinant sous plusieurs formes – classiques, filiformes (aquapuncture), en fines gouttelettes ou à forte pression, ces soins se basent sur le principe de l’hydromassage et sont notamment recommandés en cas d’insuffisance veineuse ou de contractures musculaires. Un must à s’offrir pour les jambes lourdes et les pieds stressés.

 

Marcher dans l’eau


La marche dans l’eau aura les mêmes effets massant, stimulateurs et anti-inflammatoires que les douches et les bains. Vous pouvez opter soit pour les parcours de marche dans les instituts spécialisés, soit pour la nature : idéalement dans la mer, ou pour les plus courageux sur la rosée, ou dans la neige (pas plus de 10 mn et suivi d’une douche chaude).