A midi, le directeur de l’usine qui fabriquait nos chaussures m’appelle : "Catherine, je n’ai pas pu sauver mon entreprise, je suis obligé de la fermer et c’est immédiat, je ne peux donc pas honorer votre commande."


Je savais qu’il était en situation délicate mais je n’imaginais pas que c’était à ce point-là...

En quelques heures, tout a basculé. Nous devons nous séparer de notre fabricant, dire au revoir à une équipe formidable, collecter nos affaires, organiser notre départ et faire le deuil d'une belle histoire qui avait commencé il y a quelques années auparavant.

Je vous laisse imaginer notre désarroi ce jour-là...

Mais parce que la vie vous réserve aussi de belles surprises, nous faisons une rencontre exceptionnelle peu de temps après.

Mauricette, 74 ans, a sauvé de la faillite une entreprise il y a 6 ans. Très émue par le sort qui attendait les 50 employés de l’usine, elle a décidé d’agir. Alors qu’elle avait 68 ans à l’époque, elle a mis tout son cœur et toute son énergie pour redresser la barre et elle a réussi !!

Profondément touchées par ce qu’elle a fait, nous prenons la route depuis Tours. Trois heures plus tard, Caroline et moi rencontrons Mauricette. Son bras droit dans l’entreprise est sa nièce. La mère et la fille que nous sommes, échangeons avec la tante et la nièce.

Coup de cœur réciproque !

Quelle joie de rencontrer des femmes qui ont de si belles valeurs humaines, qui sont des battantes et qui mettent toute leur énergie au service des autres. Nous redémarrons donc toute notre production avec cette entreprise qui possède un vrai savoir-faire dans la chaussure, ils en fabriquent depuis 1750.

Vous savez que notre fabrication est différente, très spécifique et demande une attention toute particulière. Il nous faut donc tout expliquer modèle par modèle et recommencer toute la procédure de validation. Nous nous attelons à la tâche et allons y arriver, c’est sûr mais cela va nécessairement prendre un peu de temps.

Mais vous n’imaginez pas à quel point Caroline et moi sommes heureuses de travailler avec ces femmes et tous ceux qui les entourent, ce n’est que du bonheur !