Avec l’été, je n’ai pas pu résister à une petite escapade shopping dans les jolies boutiques de Tours samedi dernier.

 

Armée de ma bonne humeur et de mon enthousiasme, me voilà donc partie à la conquête des jupes estivales et des tops légers. Le soleil est au rendez-vous, j’ai mis mes Calisson Royal aux pieds (on se sent comme dans des chaussons dedans !) et j’ai sorti mon short préféré (chaleur oblige), je suis prête à passer une belle après-midi !

 

Pour commencer, je décide de me rendre dans une boutique que j’adore, ils ont des modèles chics et intemporels comme j’aime. J’espère y dénicher une petite jupe droite parfaite pour cet été.

 

Je commence à regarder les vêtements sur les portants, et là je réalise qu’il n’y a que du 34 et 36 (et quelques rares 38 qui semblent perdus !). Je trouve ça très étrange, donc je questionne la jeune fille qui tient la boutique pour savoir si la marque ne fait que du 34 et du  36, elle me répond : « il y a aussi un peu de 38 et les grandes tailles sont derrière (sous-entendu en réserve !) ».

 

Je me sens tout d’un coup comme exclue, reléguée au second plan comme si mettre en rayon les tailles 40 et + était une honte.  A cet instant, je retrouve exactement la même sensation qu’avec les chaussures quand je parcourais toutes les boutiques mais que tout ce que je trouvais n’était jamais fait pour mes pieds…

 

Toutes les femmes sont belles, peu importe leur taille et leur morphologie. Certaines coupes sont parfaites pour les femmes longilignes et d’autres vont à merveille à celles qui ont des courbes.

 

Il me reste juste à trouver la marque qui est heureuse de créer pour les femmes qui font 40 et +  et qui en est fière….

 

En connaissez-vous une ? Avez-vous déjà ressenti la même chose ?

 

 

crédit photo : dress by Roberto Trombetta  // CC BY 2.0