Un véritable dilemne pour les femmes qui souffrent de cette pathologie pourtant quasi-exclusivement féminine (à 95%). Devant un choix souvent limité aux sandales et aux derbies, l’on se prend à rêver de chaussures qui soient adaptées à la fois à nos pieds et à nos tenues. Et pourquoi pas des escarpins ? Aujourd’hui, il ne s’agit plus d’un rêve...  Suivez le guide.

 

Quels types de chaussures pour l’hallux valgus ?

 

Une question primordiale pour l’évolution de la déformation, sachant qu’on peut limiter sa progression en choisissant bien ses modèles. Les spécialistes préconisent des chaussures à bout larges qui soutiennent bien les avant-pieds tout en leur permettant de se mouvoir librement. Un bon modèle doit être souple, notamment au niveau des orteils.

 

Par ailleurs, s’il est recommandé de porter des modèles sans talons ou de faible hauteur, l’assise du pied est tout aussi important. La cambrure des semelles doit empêcher le pied de glisser vers l’avant. En bref, la paire de chaussures idéale sera celle qui libèrera vos pieds des contraintes que l’on retrouve généralement dans les modèles « classiques ».

 

Chaussures pour hallux valgus : du confort à l’élégance, il n’y a qu’un pas.

 

Au vu du choix qui s’offre en matière de chaussage spécialisé, on peut évidemment se poser la question : doit-on renoncer à jamais aux chaussures habillées ? Une question épineuse que la collection Caroline Macaron s’est fait un défi de résoudre en réunissant le confort et la féminité dans ses modèles confectionnés à la main.

 

Coutures judicieusement placées, dimensions étudiées pour acueillir des orthèses plantaires, avant-pieds spacieux, les escarpins Caroline Macaron chouchouteront vos pieds tout en les habillant. Non seulement vos hallux valgus ne souffriront pas, mais ils ne se verront pas. Un beau compromis entre le bien-être, la discrétion et l’élégance.

 

Que demander de plus ?